Dans le grand bain avec Camille Bleu-Valentin

Camille Bleu-Valentin est une jeune artiste nantaise, ses œuvres sont imprégnées d’une volonté de remise en question de notre société, d’une forme de dénonciation. «Rendre une situation inesthétique esthétique» sont ses maîtres mots.

Formée par une enfance faite de voyage, Camille Bleu-Valentin s’est toujours intéressée à la diversité du monde. Diplômée de l’École supérieure des Beaux-arts de Nantes Métropole, Camille a traversé le monde (Turquie, Bosnie-Herzégovine, New York, Suède) et se sert de ses œuvres pour extérioriser les situations qui ont retenu sont attention.

Son exposition «Taille 37» a été exposée dans la Super Galerie, galerie mobile du CROUS Nantes Pays de la Loire, cours Cambronne en février 2019.

>>> à lire aussi : Et si t’exposais ?

Dans cette exposition, Camille remet en question l’utilisation d’un objet plus que banal, voir insignifiant : la tong. En effet, cet objet qui est signe de vacances pour la plupart d’entre nous se révèle être un signe de pauvreté chez les migrants. C’est cette complexité du monde que Camille Bleu valentin essaye de nous transmettre à travers cette œuvre.

L’occasion d’un entretien vidéo avec Camille Bleu Valentin à regarder ci-dessous :

Clara BLONDIAUX

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *