Impliquer ses étudiants dans leurs apprentissages


Avocat au barreau de Nantes de 1979 à 2000 et, depuis lors, avocat honoraire, Jean Danet est devenu maître de conférences en droit privé et sciences criminelles en 1995. Il enseigne à Nantes depuis 20 ans. Il a publié de très nombreux articles et ouvrages notamment sur les métamorphoses de la justice pénale. Il est actuellement aussi membre du Conseil supérieur de la magistrature.

Lors de la journée d’étude du 15 juin 2015 sur l’innovation pédagogique, Jean Danet a présenté son expérience de la classe inversée en droit :

Dans un contexte où la pédagogie est largement absente des facultés de droit et alors même que les transformations du droit justifient à elles seules de profondes évolutions de son enseignement, un enseignant-chercheur, praticien honoraire, a choisi depuis dix ans de pratiquer la « classe inversée » plutôt que l’antique cours magistral qui masque trop souvent une dictée. De la première année de licence au master 1 ses cours et Td en sont profondément modifiés. L’interactivité prend alors toute sa place, la qualité de l’apprentissage s’en trouve améliorée. Les connaissances transmises plus importantes et approfondies sont mieux assimilées. Evaluée anonymement par les étudiants, la méthode est plébiscitée.

Anne-Céline Grolleau

Chargée de développement pédagogique au CDP de l'Université de Nantes

Laisser un commentaire