Fêter Friendsgiving à l’Université de Nantes

Jeudi 28 décembre dernier avait lieu à la FLCE (Faculté des langues et cultures étrangères) “Friendsgiving”. Cet évènement, organisé par le BULE (Bureau de l’université des langues étrangères), s’est inspiré des traditions de Thanksgiving.

La vingtaine de participantes et participants à “Friendsgiving”.

Cette fête américaine est célébrée depuis 1671. Elle était originellement destinée à remercier les peuples indiens pour leur aide ainsi que Dieu pour l’abondance des récoltes. Au cours du XVIIIe siècle, la tradition change ; il n’est plus question de partager un festin mais de jeûner et prier. C’est sous la présidence de George Washington que la tradition devient ce qu’elle est aujourd’hui : un repas composé d’une dinde et d’une pumpkin pie (tarte à la citrouille) que l’on partage en famille.

Anna, présidente du BULE et organisatrice de cet évènement, avait l’habitude de le fêter en famille depuis six ans. Cependant, Thanksgiving étant proche d’une autre fête familiale, Noël, Anna a commencé à inviter ses proches amis. C’est pourquoi, organiser cette tradition à la FLCE lui tenait à cœur. De plus, Thanksgiving ayant une histoire peu louable du point de vue des amérindiens, elle préférait insister sur la convivialité et le partage. Elle a donc renommé l’évènement “Friendsgiving”. Pour elle, il est important de découvrir les autres cultures et de ne pas se renfermer dans la nôtre. C’est pourquoi cet été lorsqu’elle travaillait en centre de loisirs, elle a organisé une semaine autour de l’Australie avec une multitude d’ateliers pour les enfants. Personnellement, elle fête aussi la Saint-Patrick (Irlande) et l’Oktober Fest (Allemagne).

Sur la vingtaine d’étudiantes et étudiants présents, certains ont découvert Thanksgiving à travers les séries et films américains comme Friends ou pendant leur scolarité. Participer à l’évènement “Friendsgiving” était pour eux l’occasion de rencontrer de nouvelles personnes, de passer du temps tous ensemble et de partager. Cela leur a aussi permis de faire découvrir leur culture aux autres, de sortir de chez eux et de manger des spécialités d’autres pays ou régions. En effet, lors de l’événement on pouvait trouver du riz cantonais (Chine), des spécialités du Gabon, de la croziflette (Alsace), des cookies (États-Unis) ou encore des sandwichs (Angleterre).

Nous leur avons demandés si fêter Thanksgiving en France leur semblait cohérent sachant que ce n’est pas ancré dans notre culture. Pour Adeline, étudiante en deuxième année de langues étrangères, “Friendsgiving” a sa place en faculté de langue. En effet, l’ouverture aux autres cultures y est fortement encouragée et même enseignée. Une autre étudiante de LLCE (Langues, littératures et civilisations étrangères), Émeline, pense que chaque pays devrait essayer de fêter les célébrations d’autres pays pour découvrir d’autres traditions et ainsi découvrir d’autres cultures.  Enfin, Estelle, étudiante L1 et co-organisatrice du “Friendsgiving”, estime que nous somme aujourd’hui dans un monde où il y a de plus en plus de mélange de culture et pour elle, c’est ce que l’avenir amène.

Pour les étudiant·es de la FLCE, il est important de s’ouvrir aux autres cultures et de les partager. En effet, avec les réseaux sociaux les frontières s’effacent et le partage des cultures est donc facilité.

Les membres du BULE, organisateurs de l’évènement

Retrouvez les prochains évènements organisés par le BULE sur leur page Instagram (@bule.nantes) et Facebook (BULE Nantes).

Texte et photos : Clémence Palussière et Lisa Tournat

Clemence PALUSSIERE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.