Quand les mathématiques rencontrent l’art contemporain…

L’artiste plasticien Julien Nédélec est invité à réaliser un projet mêlant sculpture et mathématiques, avec un groupe d’étudiants. Zoom sur Noémie et Coralie, étudiantes en Licence 2 Mathématiques, physique et mécanique.

 

Pourquoi avoir décidé d’entamer l’Unité d’Enseignement Découverte (UED) Art et sciences ?

Noémie : Nous n’avions jamais eu l’occasion d’aborder l’art en cours de math, physique ou mécanique. Aucun pré-requis  artistique n’était demandé pour cet UED. C’était également l’occasion de créer un objet aux côtés d’un artiste qui utilise les mathématiques dans sa pratique.

 

Quel rapport as-tu avec les sciences et avec l’art ?

Coralie : J’ai toujours aimé apprendre. Les mathématiques et la physique sont concrètes, conceptuelles et logiques. Les sciences permettent de comprendre la vie quotidienne et le fonctionnement de ce qui nous entoure. L’UED Art et sciences est un véritable moment d’échange et d’apprentissage sur l’histoire de l’art en règle générale.

Noémie : Julien Nédelec nous a permis de comprendre que l’Art a une histoire et que l’on peut jouer avec le calcul pour que celui-ci créer une forme.

 

Durant les six séances vous avez créé un objet 3D provenant d’un symbole mathématique ou physique. Pouvez-vous nous en dire plus ?

Coralie : J’ai décidé de choisir le symbole de la femme morte qui est représenté par un rond blanc barré. A mes yeux, ce symbole à un double sens : il parle de la mort mais également de la vie. Pour moi, la vie à six phases : la naissance, l’apprentissage, l’exploration, l’épanouissement, la sagesse et la mort. J’ai décidé de créer le livre de la vie avec une page par phase.

Noémie : Pour ma part, je suis partie sur le symbole de la congruence, soit trois barres noires horizontales. Qu’est-ce que la congruence mathématique ? C’est la relation entre deux nombres ou entre deux objets qui s’emboîtent. J’ai donc commencé à réfléchir à un objet congruent : j’en suis arrivée au puzzle. Sur ce puzzle blanc j’ai reproduit le symbole de la congruence mathématique.

 

 

Envisagez-vous de continuer une activité dans l’art ? Si oui, pourquoi ?

Coralie : Une chose est sûre, c’est que l’UED Art et sciences m’a permis de m’ouvrir au milieu artistique et de comprendre un peu mieux l’art contemporain. Je souhaite continuer dans la physique tout en m’ouvrant sur d’autres choses, pourquoi pas profiter d’une année en Erasmus pour découvrir d’autres cultures et d’autres formes d’Art !

Découvrez le vernissage de l’UED Art et sciences le jeudi 30 mars, 18h, à la Bibliothèque Universitaire de Droit

Emilie JENOUVRIER

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *