Petits boulots pour… station 1

Rencontrer le travail, comment on le perçoit, le questionne… ? Le THéâTre aMOk et les étudiants de l’Université de Nantes participent à chacune des étapes de la création d’une pièce de théâtre et de débats, qui seront présentés au festival Turbulences au TU-Nantes en mars 2017. Retour sur l’un des ateliers d’écriture avec les acteurs de ce projet.

Nous sommes dans une salle de classe assez moderne. Les étudiants viennent de différentes filières, ils se préparent à intégrer des entreprises. Nous posons plusieurs questions à la fois, pour voir ce que chacun entend. Quand nous posons la question des boulots que chacun a fait, nous tombons sur une liste magique et pourtant, il y a un aspect presque indécent et très intime que chacun énumère devant les autres ses petits boulots.

petit boulots pour 1

C’est le deuxième jour d’Arnaud, Alexandre, Aurélien, Emmanuelle, Audrey, Flory, Quentin, Naomy, Annie, Mathieu, Coline et Paul. Ils vont travailler sur leur projet professionnel. Ce sont des alternants. 1,2, 3, soleil.

Arnaud : Pourquoi on travaille ?

Alexandre : Quel lien entretient-on avec le travail ?

Aurélien : A quoi ça sert ?

Emmanuelle : Est-ce que c’est utile ?

Audrey : Est-ce un jeu ?

Flory : Oui et non, il s’agit d’avoir la légèreté du jeu sans perdre ce qui est en train de se passer.

Quentin : Par exemple, comment vous travaillez ?

Naomy : Est-ce que c’est continu ou par suspension ?

Annie : Est-ce que vous travaillez tout le temps ?

Mathieu : Et qu’est-ce que vous faites quand vous ne travaillez pas ?

Coline : On ne parle pas du travail dans le travail.

Paul : Comment il travaille le travail ?

 petit boulots pour 2

La seconde partie de l’atelier est lancée, place à l’écriture. Silence, crayon en main, les étudiants écrivent une de leurs expériences sur les petits boulots. Ensuite, chacun lit son texte aux autres. Les questions fusent, l’échange d’expérience et les bons conseils sont promulgués.

 

 

Alexandre : Combien de fruit et légumes as-tu pris ?

Coline : Tu as réussi à tous les manger ?

Annie : Tu as été le revoir après ?

Quentin : Il t’a payé ?

 petit boulots pour 3

Les textes sont bousculés, repris et modifiés pour compléter la pensée de chacun. Il s’agit d’une prise de vue, une relation entre le premier jet et les petits boulots.

 

Paul : Il y a deux semaines, j’étais parti glâner au marché

de la nourriture,

un commerçant me propose de l’aider,

et ensuite, je repars avec de la nourriture.

Il me dit : “Reviens la semaine prochaine à 6 h.”

Je bosse jusqu’à 15 h et il me dit : “Tiens, voici 25 €.”

J’ose rien dire et je reviens la semaine d’après.

Et c’est les mêmes horaires, et c’est les mêmes 25 €.

Je lui dis : “Faut qu’on trouve un autre système.”

Voulant lui expliquer que 25 € ce n’est pas adapté,

aux nombres d’heures de travail,

comment vous expliquer,

“Ne te casse pas la tête, me dit-il,

tu dois tout de suite comprendre

que je ne suis pas la SECU.”

Me voici avec surprise,

à emballer ma déception

et partir avec une colère que je rumine.

 

Le calendrier :

  • Octobre et novembre : Collectes de témoignages d’étudiants
  • Décembre : Atelier d’écriture
  • Janvier et février : Laboratoire édition
  • De septembre à décembre : Laboratoire théâtral partie 1
  • De janvier à mars : Laboratoire théâtral partie 2

 

“Petits boulots pour…” est une résidence de création participative accueillie par la direction culture et initiatives de l’Université de Nantes sur l’année 2016-2017. Plus d’information sur www.univ-nantes.fr

Emilie JENOUVRIER

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *