“L’Étrange petit chat”, un étrange petit film au Pôle étudiant

Dans le cadre de l’ouverture du Festival Univerciné allemand, nous nous sommes rendus mercredi 2 novembre 2016 au Pôle Etudiant pour assister à la projection de “L’étrange petit chat”, un film très surprenant du jeune réalisateur suisse Ramon Zürcher. L’événement était organisé par l’association nantaise Accès au Cinéma Invisible, en partenariat avec le CCFA Maison Franco-allemande de Nantes.

Cinéma invisible - étrange petit chat

Avant la projection, un membre actif de l’association universitaire est intervenu sur scène pour une brève présentation de l’oeuvre, qui vient s’inscrire dans la suite des travaux de l’école de Berlin – la nouvelle vague du cinéma d’auteur allemand.

Une histoire au second plan

Il nous prévient, le réalisateur définit lui-même son travail comme ”un film d’horreur sans horreur“ : il n’y a aucune narration, voire même le film ne raconte aucune histoire puisque l’accent est mis sur la mise en images (et en abîme) de nos gestes, paroles, pensées et mouvements de la vie de tous les jours, à l’occasion d’une réunion de famille dans un petit appartement de Berlin.

La mise en scène est très travaillée autour de ce que l’on pourrait appeler nos “chorégraphies du quotidien” qui nous libèrent et nous enferment à la fois au sein même de notre propre condition. On y voit des personnages – plutôt des personnes – qui luttent contre les diverses formes de leurs névroses, qui se parlent sans se parler vraiment, qui sourient parfois mais qui ne nous font jamais vraiment rire, nous spectateurs.

La parole a ensuite été laissée à Martin Krechting, directeur du CCFA Maison Franco-allemande de Nantes, nous informant du déroulement du Festival Univerciné allemand, qui s’est déroulé du 8 au 14 novembre 2016 dans les salles du Katorza à Nantes.

Gina et Benoist au Pôle étudiant

Quant à nous, nous nous sommes baladés entre les rangs pour recueillir des informations supplémentaires sur le film et sur les spectateurs qui étaient présents ce soir-là, ainsi que leurs impressions avant / après la projection. Nous avons choisi de vous faire partager notre soirée via une petite capsule sonore que nous vous proposons d’écouter ici :

 

Par Gina-Rafaella Di Fazio et Benoist Réveillé, étudiants à l’Université de Nantes / Atelier Expression et médias

 

Benoist REVEILLE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *